Greffes & griffures

vendredi 16 février 2018

ATELIER D'ECRITURE 77 :Bibliothèque de St-Galmier

71611793

ATELIER D'ECRITURE

Bibliothèque de St-Galmier, Loire

​Mercredi 28/02/18 
18h30-20h30

Ces portraits qu'on tire

 "César Soubeyran approchait de la soixantaine. Ses cheveux, rudes et drus, étaient d'un blanc jaunâtre strié de quelques fils roux ; de noires pattes d'araignées sortaient de ses narines pour s'accrocher à l'épaisse moustache grise, et ses paroles sifflotaient entre des incisives verdâtres que l'arthrite avait allongées.​ (Marcel Pagnol, in Jean de Florette, Ed. Livre de poche)​

Contact : Bibliothèque Au jardin des livres, 04 77 52 59 37.
Conception & animation : Cista La griffe des mots


mercredi 24 janvier 2018

ATELIER D'ECRITURE 76 : Médiathèque de St-Symphorien/Coise

images

UN SOUPCON

DE COÏNCIDENCE TROUBLANTE 

Atelier d'écriture 

Saison 2017/2018 

Dixième année

Médiathèque Mot @ Mot
Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône​)​
Lundi 05/02/2018 / 19h30/21h30
  
​"On parle de coïncidente troublante quand on est certain ni qu'une chose soit fausse ni qu'elle soit vraie." ​D'après Tom GriffithsCauses, coïncidences et théories, Université de Berkeley.

mardi 23 janvier 2018

PEAU DE ZEBI ET BALAI DE CRIN, chronique 1

Le jardin nous habite.  

Le jardin nous habite autant que nous l’habitons. 

De l’enfance à la vieillesse nos sens fleurissent au jardin. Nous méditons à l’ombre de jardins de curé et paradons au soleil des jardins de Versailles. Notre mythologie le crie, le jardin se mérite et nous perd. La fonction ancestrale de jardinier ne soumet pas la nature mais s’ajoute à sa générosité. Le jardinier crée par alliance. Le jardinier, l'amateur d’œillets, le planteur de salades, l'inventeur de labyrinthes, l'architecte paysagiste, engendre des jardins merveilleux et extraordinaires où s’ordonnent les rais de lumière et les volutes de l’air. 

96cf9968c214873ccd92cea9364c1177--vertical-gardens-landscape-design

Le jardin s’urbanise. Les jardins ouvriers de l’abbé Lemire et les jardins familiaux du docteur Schreber s’effacent devant les jardins partagés. Le jardinage à la papa recule devant la permaculture, la grelinette expédie au rayon des antiquités la bêche de grand-mère. Des ruches bourdonnent sur les toits, des micro-jardins embellissent les balcons, des fermes verticales (hydroponiques ou aéroponiques) verdissent les immeubles de banques internationales et les tours de grands hôtels. Ce siècle sera-t-il agricole ? La famine mondiale reculait depuis dix ans. A la faveur des conflits armés, des pluies excessives et des sécheresses répétées, de la confiscation des sols en faveur des cultures industrielles, elle redevient un fléau qui fauche les plus pauvres. Plus que jamais nous avons besoin de jardins d’agrément pour nous nourrir, de potagers pour éveiller nos pensées, de vergers pour nous enraciner. 

Unknown

À dix pas d’Ambert, en Livradois, le Jardin pour la Terre d’Arlanc offre un abri de curiosité, invitant M. Trucmuche à la pratique de la flânerie étonnée. On découvre une plante, on s’attarde pour mieux entendre, on reconnaît une essence, l’Histoire se raconte, la mémoire s’expose. Tout témoigne d’une culture, d’un monde en représentation. L’amateur de cartes n’en revient pas, s’étonne, s’égare. Immobile, il renouvelle ses voyages et se perd à jamais. Dans ce lieu de l’éphémère, le vent paresse. Il s’éprend de senteurs connues et de couleurs dispersées, il se prend d’amitié et de complicité pour une nature généreuse et un homme créateur. M. Trucmuche en oublierait l’essentiel : se mettre en scène. Car, initié par ses enfants, le bonhomme ne visite plus rien sans leur envoyer un selfie (qu’au Québec on nomme égoportrait). Il tend le bras, brandit la perche que lui offrit son petit-fils au dernier anniversaire, sourit et multiplie son image. Il fige, cristallise, accumule, enregistre, conserve, comptabilise son visage dans mille lieux remarquables et singuliers. Plus tard, hors saison, commémorera-t-il ses voyages extraordinaires ? Suggérons qu’au Jardin de la Terre, aux jardins de nos pères, aux jardins de nos coeurs, on lâche nos jouets boulimiques pour poser notre regard. Ainsi deviendrons-nous meilleurs photographes, plus capables de remarquer l’inhabituel, plus dignes de fixer la lumière, peut-être ?

Numériser

Les poètes descendent au jardin. Les romanciers s’y installent. Jean-Paul Goux, dans Les jardins de Morgante, aligne de longues phrases cadencées où s’entremêlent les voix des personnages. Ils sont quatre, un architecte, un photographe, un philosophe et un jardinier. Les voici, un an durant, condamnés à vivre ensemble dans la propriété de Morgante, avant sa destruction, pour inventorier le patrimoine préservé de cet écrivain disparu. Chaque soir ils se retrouvent et racontent leur découverte quotidienne dans l’immense demeure, dans l’immense jardin, dans l’immense bibliothèque. Chaque récit dénude son auteur. Les saisons s’incarnent. Saisons d’une année en marge, saisons des cycles passés. Les vies se tissent et l’amitié se délace. À ouvrir sous une tonnelle, sous un arbre, sur un banc, le dos au mur, en tout cas à l’extérieur. Ne pas craindre de lire à haute voix pour bien mâcher la fibre syllabique des phrases. Mignonne, allons voir si la prose… émerveillement garanti. 

A31764

Gabrielle Van Zuylen lit les jardins. De l’Éden biblique au jardin en mouvement de Gilles Clément, elle traduit dans Tous les jardins du monde comment chaque société saisit la nature et l’arrange à sa culture. La mise en page comble les yeux. Tout est ordonné mais à l'envie on papillonne. Photo, caricature, peinture, plan, texte, chaque élément est choisi avec un soin exquis. On lit en passant, on cueille une date, on goûte un point de vue, on touche terre. Chaque relecture fait miel. Déclarons que ce livre est un jardin, sans vergogne. S’y plonger provoque le sentiment de trouver un lieu de retraite momentanée.  À lire le soir, juste avant que le ciel s’étoile.

On mérite, je crois, la moindre de nos rencontres. Des livres comme des gens. 

Les jardins de Morgante, Jean-Paul Goux, Babel, Actes Sud & Tous les jardins du monde, Gabrielle Van Zuylen, Découvertes Gallimard.

mercredi 17 janvier 2018

ATELIER D'ECRITURE 75 : Bibliothèque de St-Galmier

images

ATELIER D'ECRITURE

Bibliothèque de St-Galmier, Loire

​Mercredi 24/01/18 
18h30-20h30

Ces objets qui nous font écrire

 "Ma première deux-chevaux est bleue avec des sièges jaunes, toute fraîche repeinte je m'en servirai des années, et si mon père avait prévu le nombre de collages d'affiches et de distributions de tracts à quoi elle serait employée dans mes années étudiantes, peu probable qu'elle m'eût été accordée. 

(François Bon, in Autobiographie des objets, Ed. du Seuil)​

Contact :Bibliothèque Au jardin des livres, 04 77 52 59 37.
Conception & animation : Cista La griffe des mots

lundi 8 janvier 2018

ATELIER D'ECRITURE 74 : Médiathèque de St-Symphorien/Coise

austerhasard

COÏNCIDENCE & HASARD

Atelier d'écriture 

Saison 2017/2018 

Dixme année

Médiathèque Mot @ Mot
Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône​)​ 
Lundi 15/01/2018 / 19h30/21h30
  
"Ce fut l'une de ces rencontres accidentelles qui semblent surgies du néant par hasard - rameau brisé par le vent, tombé soudain à vos pieds.
Paul Auster, in La Musique du hasard, Babel, Actes Sud.

 


jeudi 28 décembre 2017

GRIFFONNADE 334 : Sens et cohérence

sablenavajo

Agir avec un brin de sens et un soupçon de cohérence ?

SENS : qualité de ce qu'on peut appréhender avec la raison et qui donne une signification voire une direction, un objectif à l'action entreprise.

COHERENCE : qualité reconnue lorsque des éléments d'une action sont étroitement liés donnant une construction logique et harmonieuse. 

Créer une situation avec peu ou prou de sens et de cohérence conduit à 4 combinaisons :

2 combinaisons non dangereuses

  • cohérence & sens : situation équilibrée, idéale et rare
  • cohérence sans sens : situation la plus fréquente et habituelle

2 combinaisons dangereuses :

  • sens sans cohérence : situation propice à l'idéologie et au sectarisme
  • ni sens ni cohérence : situation menant au désordre, à la folie, à la démence

Invitation à mesurer à l'aune du jugement personnel la quantité de sens et la qualité de cohérence qui tissent nos actes... Hop, fichtre et diantre.

Citation : "... il n'y a rien de plus destructeur qu'un artiste qui acquiert du bon sens avant d'avoir fait entièrement exploser le monde de ses perceptions et acquis la grâce nécessaire pour leur retrouver une cohérence." Jim Harrison, in La Route du retour.

Posté par cistadomicit à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 4 décembre 2017

ATELIER D'ECRITURE 73 : Médiathèque St Symphorien/Coise

PREQUEL & SEQUEL

karoo

Atelier d'écriture 

Saison 2017/2018 

Dixme année

Médiathèque Mot @ Mot
Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône​)​ 
Lundi 04/12/2017 / 19h30/21h30
  
"Je garde l'oeil sur l'histoire, sur l'intrigue, et j'élimine tout et tous ceux qui n'y contribuent pas. je simplifie la condition humaine des personnages et complexifie le monde dans lequel ils vivent. 
​Steve Tesich, in Karoo, Ed. Monsieur Toussaint Louverture

 

jeudi 9 novembre 2017

ATELIER D'ECRITURE 72 : Bibliothèque Saint-Galmier

chatpissaro

ATELIER D'ECRITURE 

Bibliothèque de Saint-Galmier (Loire)

​Mercredi 29/11/17
de 18h30 à 20h30

​Thème : ​Histoires de chat (suite et fin)

 

"Dis-moi comment tu appelles ton chat et je te dirai qui tu es. Cela va de soi.​ (Frédéric Vitoux, Dictionnaire amoureux des chats)​
Contact :Bibliothèque Au jardin des livres, 
04 77 52 59 37.
Conception & animation : Cista La griffe des mots

Posté par cistadomicit à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 30 octobre 2017

ATELIER D'ECRITURE 71 : Calendriers des séances / Saison 2017/2018

ATELIER D'ECRITURE / Mts du Lyonnais

Saison 2017/2018 / Dixième année

Médiathèque Mot@mot

69590 Saint-Symphorien-sur-Coise

Séance mensuelle de 19h30 à 21h30.

Lundi 16/10/2017

Lundi 06/11/2017

Lundi 04/12/2017

Lundi 15/01/2018

Lundi 05/02/2018

Lundi 12/03/2018

Lundi 14/05/2018

Lundi 04/06/2018

Lundi 25/06/2018

ATELIER D'ECRITURE / Côteau baldomérien

Saison 2017/2018 / Deuxième année

Bibliothèque Au jardin des mots

42330 Saint-Galmier

Séance mensuelle de 18h30 à 20h30.

Mercredi 20/09/2017

Mercredi 25/10/2017

Mercredi 29/11/2017

Mercredi 24/01/2017

Mercredi 28/02/2017

Mercredi 21/03/2017

Autres dates à définir...

crayons

 

ATELIER D'ECRITURE 70 : De l'idée à l'histoire

PASSER DE L'IDEE A L'HISTOIRE

Cent_ans_de_solitude

Atelier d'écriture Saison 2017/2018

Dixième année
 
Médiathèque Mot @ Mot
Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône​)​ 
Séance 2 
Lundi 06/11/2017
19h30/21h30
 
​"Un bon écrivain se reconnaît moins
à ce qu'il a publié
qu'à ce qu'il a jeté
à la poubelle."
Gabriel Garcia Marquez.
Conception & animation : Dominique Citerne 
Diplôme Universitaire d'Animateur d'Atelier d'Ecriture​

mardi 24 octobre 2017

ATELIER D'ECRITURE 69 : Histoires de chat, bibliothèque de Saint-Galmier

2747_xl

ATELIER D'ECRITURE 

Bibliothèque de Saint-Galmier (Loire)

Mercredi 25/10/17 de 18h30 à 20h30

Thème : ​Histoires de chat​

"Dans ma cervelle se promène,
Ainsi qu'en son appartement,
Un beau chat, fort, doux et charmant.
Quand il miaule, on l'entend à peine..."
​ (Charles Baudelaire)​
Contact :Bibliothèque Au jardin des livres, 
04 77 52 59 37.
Conception & animation : Cista La griffe des mots

Posté par cistadomicit à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

GRIFFONNADE 333 : Roman ou récit ?

(d'après des notes prises à la sauvette, à l'écoute de Michel Houellebecq, sur les ondes, en 200?)

"Le roman triomphe désormais de partout au détriment de la poésie et du théâtre" 

houellebecq_1

La forme narrative du roman s'impose, on s'ennuie aujourd'hui s'il n'y a pas de narration : les films de publicité, les scénarios du grand écran, les reportages, les documentaires, tout, fiction ou pas, doit suivre les règles de la narration. Le monde de la fiction, impérialiste, forme notre esprit à bien recevoir les histoires et à perdre de l'intérêt lorsqu'on s'en éloigne. Voyons les documentaires historiques... Les évangiles utilisent une trame romancière. Pascal Quignard, l'écrivain, est-il un romancier ?

Le récit, lui, est le lieu de mise en doute du roman ! Le récit est un texte qui se voit privé des pouvoirs du roman car il opacifie l'acte narratif dont il procède, il interroge les personnages et la nature de la participation du lecteur. "La soirée avec M. Teste" (Paul Valéry) semble être à la naissance du récit contemporain.

Le surréalisme condamne le roman. Une certaine tradition intellectuelle française condamne le monde imaginaire. On voit combien l'omniprésence de la ligne narrative se referme de manière homogène. Voir les séries policières ou encore les reportages où l'on entremêle les narrations : on passe d'un sujet A puis à un sujet B pour revenir au A puis au C suivi du B, etc. 

La veine du récit, entreprise comme une fiction réflexive serait plus intéressante, désormais, que le roman.

Lire et relire Pascal Quignard, Pierre Michon, Benoît Peeters, François Bon)...

lundi 9 octobre 2017

GRIFFONNADE 332 : Le cabinet de lecture

CABINET DE LECTURE
Le cabinet de lecture connaît son apogée au début du 19ième siècle. Apparus en zone urbaine autour de 1780, ils sont dirigés par des maîtres de lecture qui louent livres et journaux. Ils déclineront plus tard au profit des bibliothèques enrichies des ouvrages confisqués aux nobles et communautés religieuses ayant choisi l'émigration.
Le cabinet de lecture relève du modèle de la communication, le libre accès aux textes écrits, mettant à disposition du public les nouveaux livres et divers numéros de presse écrite. Les médiathèques contemporaines ajoutent l'autre modèle : celui de la conservation. Elles déclinent désormais ces deux modèles à l'aide de nouveaux supports et ajouteront peu à peu des services complémentaires, de l'aide personnalisée aux activités culturelles de tout poil.
Le cabinet de lecture souvent prend naissance à l'initiative d'un libraire qui vend l'accès aux livres dans son arrière-boutique. Les lecteurs découvrent ainsi des ouvrages trop onéreux, interdits (politiques, philosophiques, érotiques). Certains cabinets de lecture n'ont aucune vocation marchande, ce sont des sociétés littéraires de personnes qui acquièrent ensemble des ouvrages pour les lire et s'adonner au plaisir d'en converser ensuite.
"Cabinet de lecture". L'expression est reprise ici pour s'inscrire dans cette petite histoire de lecteurs partageant leur désir, leur plaisir de la lecture.
Si "le livre est une fenêtre", utiliser l'équipement vidéaste pour communiquer semble opportun.
Notre cabinet de lecture est une suite de témoignage de lectrices et de lecteurs acceptant, devant une caméra, de présenter le livre de son choix afin d'en convaincre d'autres de le lire ou de le relire.

INVITATION : Vous aimez un livre singulier. ce roman, essai ou témoignage, cette bande dessinée ou poésie, ce texte vous ouvre un monde, vous offre un point de vue, vous transmet un sentiment, vous plonge dans une histoire... cette lecture ajoute tant à votre expérience personnelle que vous invitez d'autres lectrices et lecteurs à lire ces pages à leur tour. Contactez-nous pour organiser une séance de "cabinet de lecture" dans votre bibliothèque, médiathèque, librairie".

cabinet-lecture-r

Posté par cistadomicit à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

ATELIER D' ECRITURE 68 : Tangram-Rallye

TANGRAM-RALLYE
 

tangrambois

Atelier d'écriture Saison 2017/2018
Dixième année
 
Médiathèque Mot @ Mot de Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône​)​ 
Séance d'ouverture : lundi 16/10/2017 à 19h30
 
Le tangram, jeu des "sept plaques d'habileté", sera utilisé pour écrire à plusieurs et amènera à mettre en relief quelques principes.
La légende imagine qu'un empereur chinois échappa un carreau de faïence qu'il admirait. Ramassant les sept morceaux brisés au sol, il ne sut reconstituer la forme initiale mais obtint de multiples figures magnifiques.
Conception & animation : Dominique Citerne 
Diplôme Universitaire d'Animateur d'Atelier d'Ecriture​ 

vendredi 29 septembre 2017

GRIFFONNADE 331 : Cabinet de lecture

CABINET DE LECTURE
Médiathèque de ST-Symphorien/Coise (Rhône)
Samedi 30/09/17, de 9h à 12h
Le livre est une fenêtre

chatbibliothèque

Vous aimez un livre singulier. ce roman, essai ou témoignage, cette bande dessinée ou poésie, ce texte vous ouvre un monde, vous offre un point de vue, vous transmet un sentiment, vous plonge dans une histoire... cette lecture ajoute tant à votre expérience personnelle que vous invitez d'autres lectrices et lecteurs à lire ces pages à leur tour.

Chaque personne pendant quelques minutes présente le livre de son choix dans un petit studio installé ce jour-là dans la médiathèque. Chaque présentation est enregistrée par un camescope. L'ensemble des présentations sera ensuite diffusé.

Posté par cistadomicit à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 20 septembre 2017

ATELIER D'ECRITURE 67 : Médiathèque de Saint-Symphorien-sur-Coise

Saison 17/18
Médiathèque Mot à Mot
St-Symphorien/Coise (Rhône)

Séance inaugurale : lundi 16/09/2017 à 19h30

imprimerie

Dixième année !   
Cet atelier d'écriture est généraliste
Ici, on écrit tout ce qui est possible d'écrire, de la nouvelle au souvenir, à partir d'une image et de l'imagination, d'un fait divers ou de l'Histoire, seul ou à plusieurs... On écrit et on lit, on écrit et on réécrit, on lit et on relie, on met les doigts dans la pâte langagière.
 
Animer un atelier d'écriture ?
Un atelier d'écriture ne se réduit pas à la reproduction de recettes ou jeux littéraires picorés ici ou là. Quels titres justifient le fait d'animer un tel atelier ? Un diplôme universitaire d'animateur d'atelier d'écriture (2005), un titre de formateur professionnel d'adultes (2009), une pratique d'auteur de chanson (depuis 1976). La combinaison de ces trois compétences conforte une position de garant du cadre et du dispositif mis en oeuvre et l'expérience de gestion d'un groupe de personnes.

Posté par cistadomicit à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

ATELIER D'ECRITURE 66 : Bibliothèque de Saint-Galmier

Atelier d'écriture

Bibliothèque de Saint-Galmier (Loire)

Mercredi 20/09/17 à 18h30

Tirer le fil de l'écriture

Séance inaugurale

Contact : Bibliothèque Au jardin des livres : 04 77 52 59 37

Tout le monde peut écrire sans pour autant devenir écrivain.

Ecrire, comme jardiner ou cuisiner, cela s’apprend par la pratique. Lire et écrire, voilà deux activités jumelles qui ouvrent les portes de l’émotion et de la pensée. L’atelier d'écriture est un lieu de toute confiance sans obligation de résultat ni jugement de valeur. Au fil du temps, il devient, dans l’agenda, un rendez-vous privilégié avec des personnes qui partagent le goût de la langue, la saveur des mots.

L’animateur propose, invite, suscite à écrire (et lire) des textes plus ou moins courts en suivant des consignes ludiques ou pas, précises ou pas, en tout cas toujours engageantes. On apprend avant tout à vaincre la crainte de la page blanche. Ensuite on cherche à ajuster les mots, à peaufiner la phrase. Le groupe entraîne à se dépasser. On écoute la lecture à haute voix des textes obtenus avec humour, avec patience, avec surprise, avec bienveillance. Ecrire en atelier d’écriture, de séance en séance, apparaît comme une curieuse nécessité, voire une curiosité nécessaire.

rm130

Posté par cistadomicit à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 6 juillet 2017

GRIFFONNADE 330 : Avec Homère (1)

Homère, Enard, Galland, Mardrus, Miquel, Bencheikh et Proust...

Ulysse cyclope

Selon Mathias Enard (Boussole 2015, Actes Sud - Prix Goncourt) la littérature fonde la culture européenne. Celle-ci fabrique des lieux de rencontre, de haute culture et la détruit au faîte de sa puissance : Troie, Grenade, Rome, Byzance...

On dit Homère et on dit tout. L'Iliade, l'histoire d'une guerre, d'une cité puissante, d'une civilisation ; l'Odyssée, l'histoire d'un voyage, d'une errance, d'un amour retrouvé.

En face, les Mille et une nuits, le récit d'un conte recommencé, d'une nuit reportée, d'un amour né dans la patience de l'histoire perpétuelle. Et les deux versions, la traduction prude d'Antoine Galland, la version sensuelle de Joseph-Charles Mardrus. Depuis, en 2005, pour La Pléiade, nouvelle traduction d'André Miquel et Jamel Eddine Bencheikh. Apparemment, au vu des réactions des lecteurs et des critiques, malgré son coût, cette édition mérite l'acquisition. 

Les-mille-et-une-nuits

Marcel Proust, dit Enard, avait deux modèles : les Mémoires de Saint-Simon et les Mille et une nuits. Sa recherche est double : une recherche de l'enfance, une recherche au-delà des interdits. 

Boussole, l'Iliade, l'Odyssée, les Mille et une nuits, les Mémoires et A la Recherche, des oeuvres littéraires foisonnantes et sujettes à être sans cesse lues et relues.

Ulysse et Sinbad, personnages similaires ?

Saint-Simon et Proust, même fascination envers l'actualité aristocratique et manières proches de la rapporter ?

Les grandes oeuvres, anonymes ou pas, se croisent et s'entrecroisent. C'est l'intertextualité de Gérard Genette

Même chose dans les oeuvres musicales, picturales et cinématographiques...

lundi 3 juillet 2017

GRIFFONNADE 329 : Paradoxe de Condorcet

NICOLAS de CONDORCET

Représentant plutôt typique des philosophes, scientifiques et acteurs politiques du siècle des Lumières, avant tout mathématicien, il transpose ses connaissances pour trouver des réponses en matière de fiscalité, d'arpentage, de cadastre. Il fonde la statistique. Il souhaite une réforme sociale guidée par la raison. Il soutient les droits de l'homme, prend la défense des femmes, des juifs, des noirs. Il écrit sur la question de la propriété intellectuelle et le droit d'auteur. Député de Paris il participe à l'instauration du système métrique. Opposé à la peine de mort, il vote contre la mort de Louis XVI, préférant une condamnation à vie aux galères ! Ses critiques contre les Jacobins amèneront son arrestation. Il meurt en prison après plusieurs mois de fuite et cachette durant lesquels il écrit Esquisse d'un tableau historique des progrès de l'esprit humain.

Le paradoxe de Condorcet :

Si, lors d'un vote, le nombre de possibilités est supérieur à deux, alors on peut se retrouver devant un paradoxe :

  • le candidat A est préféré à B et B préféré à C ;
  • le candidat C est préféré à A !

C'est pourquoi le mode de scrutin est souvent uninominal à deux tours et que la proportionnelle peut couper court à ce paradoxe.

condorcet

 

 

Posté par cistadomicit à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 31 mai 2017

ATELIER D'ECRITURE 65 : Médiathèque St-Symphorien/Coise

ATELIER D'ECRITURE 

42_1

Saison 16/17
Médiathèque Mot à Mot
St-Symphorien/Coise (Rhône)

Neuvième et dernière séance : lundi 12/06/2017 à 19h30
 
L'établi de l'atelier
"Le livre qu'on lit, la symphonie qu'on écoute, les tableaux qu'on voit au musée sont tous des objets finis. Ils ressemblent à des monolithes qui se suffisent à eux-mêmes. Comment les a-t-on faits ?"
Natalie Goldberg. L'écriture.

mercredi 24 mai 2017

GRIFFONNADE 328 : Cé sy ou ki ?

Cénesthésie, synesthésie ou kinesthésie ? 

dali

 

Cénesthésie : ensemble des sensations diffuses et plus ou moins vagues qui nous informent sur l'état de nos organes et viscères.

Synesthésiecombinaison spontanée et involontaire de deux sensations produites par des sens de perception différents.

Kinesthésie : ensemble des sensations musculaires et internes qui nous renseignent sur nos mouvements  et la position des membres, des parties de notre corps.

Posté par cistadomicit à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 11 mai 2017

GRIFFONNADE 327 : Art poétique de Milan Kundera


91fFqsbtjNL

Milan Kundera livre son art poétique, présente son programme artistique dans L'Art du roman

Les grandes oeuvres - et en cela elles sont grandes - contiennent une part d'inaccompli ce qui exige trois nécessités :

  • la nécessité du dépouillement radical : embrasser la complexité de l'existence dans le monde moderne sans perdre la clarté architectonique ;
  • la nécessité du contrepoint romanesque : unir en une seule musique le rêve, la philosophie et le récit ;
  • la nécessité de l'essai spécifiquement romanesque : placer un message non démonstratif mais hypothétique, ludique ou ironique.

Posté par cistadomicit à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 9 mai 2017

ATELIER D'ECRITURE 65 : Médiathèque de St-Symphorien/Coise

ATELIER D'ECRITURE 

Les_Diablogues

Saison 16/17
Médiathèque Mot à Mot
St-Symphorien/Coise (Rhône)

Huitième séance : lundi 15/05/2017 à 19h30
 
Du monologue au dialogue
"Un : Quel pied ?
Deux : Regardez mon pied, Monsieur. Prenez votre temps. Alors. Vous ne remarquez toujours rien ?
Un : Ben c'est un pied... Ah ! Vous avez le pied marin ?
Deux: Il me semble, non ?
Un : Je ne suis pas un connaisseur.
Deux : Eh bien, faites connaissance. des pieds comme celui-là, Monsieur, y en a pas dans tous les souliers.  Et des marins comme moi, c'est pas une question d'éducation, c'est pas dans les écoles navales qu'on les fabrique, ça vient quand ça veut et ça vient pas souvent."
Roland Dubillard. Le loup de mer, extrait des Diablogues et autres inventions à deux voix.

mercredi 3 mai 2017

GRIFFONNADE 326 : Attitudes devant l'action

 Sois toi, c'est tout

Jean-Louis-Servan-Schreiber

Dans L'Art du tempsJean-Louis Servan-Schreiber cite le docteur Taibi Kahler (issu de l'école dite analyse transactionnelle) et énumère les attitudes devant l'action qui qualifieraient toute personne.

Ces conduites, selon la thèse de Kahler, résultent de notre éducation familiale, scolaire et sociale. Elles se manifestent instinctivement dès que notre pensée, pour diriger nos actions, néglige ses ressources rationnelles.

  • la conduite du "sois fort" : il décide seul, ne délègue rien à quiconque car il n'a besoin de personne, il prend sur lui, sans admettre la moinde faiblesse puisqu'il ne se trompe jamais ! Il ferait un magnifique capitaine prêt à couler avec son navire.
  • la conduite du "sois parfait" : il ne cesse de réviser les petits détails, n'arrête pas la mise au point de l'action; perfectionniste, il ne prend guère de recul pour bien décider, préférant raffiner, garantir, arranger encore et encore. Il est le contrôleur excessif du chantier du monde.
  • la conduite du "essaie encore" : à ses yeux, la peine l'emporte sur le résultat, le labeur fourni sur le fruit; il veut qu'on sache combien la tâche lui demande de temps, de sueur et même de souffrance car tout est tellement dur, difficile, mais c'est là son courage, son mérite. Il ne refusera pas la légion d'honneur mais la lui proposera-t-on ?
  • la conduite du "dépêche-toi" : il entreprend dans l'ultime minute car la précipitation est la grande justification de son agitation; la respiration brève, la mèche en bataille, il arrive quand on ne l'attend plus. Il est le pigiste qui donne son papier quand on lance l'impression.
  • la conduite du "fais-moi plaisir" : il n'annoncera jamais une mauvaise nouvelle, il ne sait pas dire non, s'engage dans des activités qui ne l'intéressent pas mais qu'il n'a pas su refuser; n'affichant ni objectif ni intention, il voit, soumis à la fatalité, la situation se détériorer. Il est le bon copain spécialisé dans le second rôle du saint-bernard voué aux missions impossibles. 

Invitation en ces jours de course électorale à reconnaître ces conduites dans les actions de nos champions politiques.

 

vendredi 28 avril 2017

GRIFFONNADE 325 : Penser par soi-même

Devant une affirmation (de toute nature), je peux :

  • l'accepter telle quelle car j'ai grande confiance en la personne qui la formule ; son témoignage ou sa parole me suffit ;
  • la vérifier par moi-même : cela exige de prendre le temps de croiser les informations et de varier leurs sources ;
  • la déduire car je possède déjà des connaissances qui me permettent d'approuver, après réflexion, le contenu de l'affirmation.

projet

Normand Baillargeon, philosophe de l'éducation, publie en 2005, un Petit cours d'autodéfense intellectuelle.

Le sommaire de l'ouvrage montre son intention : donner des outils pour développer une pensée critique ; fortifier son opinion (sa croyance) par le recours de la science, des médias et de l'expérience personnelle.

Illustré par Charb, ce manuel destiné à la personne soucieuse de réveillerNumériser 1 son libre arbitre, remet des points sur les i et des barres au t. 

Croyance , une question religieuse ? Pas uniquement. De la superstition à la conviction, la palette des idées produites par la pensée humaine offre les couleurs les plus ternes et les plus brillantes. 

Le libre arbitre fonde la démocratie en s'opposant au déterminisme et au fatalisme. La démocratie repose sur des lois. Sans règles la pensée devient arbitraire. Baillargeon choisit le terme d'autodéfense. Il se dit, dans la préface, inquiet "de la prévalence de toutes ces croyances qui circulent dans nos sociétés sous divers noms, comme paranormal, ésotérisme ou nouvel âge" et préoccupé par "l'accès des citoyens des démocraties à une compréhension du monde dans lequel nous vivons, à une information riche, sérieuse et plurielle qui leur permette de comprendre ce monde et d'agir sur lui". Agir, agir, dites-vous, Normand ?

Autrefois, en terminale, le cours de philo se déclinait en deux versants : la réflexion et l'action. Pas l'une sans l'autre. Défendons-nous des actes sans jugement, méfions-nous des idées désincarnées. Oui, mais comment ?

Refuser de prendre des vessies pour des lanternes. Refuser de croire n'importe quoi. Revenir aux faits, aux gestes, aux paroles (tenues ?) car dire est poser un acte.

Retour, dans l'immédiat, à l'affirmation initiale : ne pas se suffire de paroles, vérifier en comparant les sources, mesurer les choses à l'aune de sa propre expérience. Dans FaceBook combien de messages échangés entre personnes (amis) qui partagent la même opinion, la même croyance ? Comment alors confronter ma pensée à la pensée qui me fait "différent, étrange et étranger" ?

Bref, vérifier par soi-même tout ce qui est exprimé (affirmé) dans ces lignes.

jeudi 27 avril 2017

ATELIER D'ECRITURE 64 : Tisser un texte avec deux, trois fils...

ATELIER D'ECRITURE   Saison 2016/2017 

Bibliothèque de Saint-Galmier (Loire)

Vendredi 28/04/17 de 18h à 20h

Séance unique : "Tisser un texte avec deux, trois fils..."

"Ce n'est pas parce qu'écrire est difficile que nous n'osons pas.

C'est parce que nous n'osons pas qu'écrire est difficile." 

(D'après Sénèque) 

Contact : Bibliothèque Au jardin des livres : 04 77 52 59 37 

images

 

Posté par cistadomicit à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 21 mars 2017

ATELIER D'ECRITURE 63 : Les masques de B. Traven

 Atelier d'écriture 2016/2017 

Médiathèque Mot @ Mot 

Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône​)​ 

Septième séance : lundi 27/03/2017 à 19h30
Les masques de B. Traven 
717059
"La biographie d'un créateur n'a absolument aucune importance.
Si l'auteur ne peut être  identifié par son œuvre, c'est que celle-ci, comme lui-même, ne valent rien.
 
Un créateur ne saurait avoir d’autre biographie que son œuvre."  
B. Traven.

 

Posté par cistadomicit à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 15 mars 2017

GRIFFONNADE 324 : Private joke (3) avec Frank Pé & Zidrou

Couv_287687La lumière de Bornéo  

"Depuis toujours, le zooïsme contenait les hommes !" 

Album consacré à la beauté du monde et dont le papier d'impression valorise les magnifiques planches de Frank Pé. Dixième aventure de Spirou dans la série "Le Spirou de..." où "Le journal d'un ingénu" d'Emile Bravo ouvre une piste où s'engagent Olivier Schwartz et Yann avec malice, respect et innovation.

Si le personnage de Spirou a un père, Rob-Vel, il a une collection d'oncles, Jijé, Franquin, Jean-Claude Fournier et les autres. Zidrou et Frank Pé s'ajoutent à la liste généalogique sans ignorer les tontons précédents. Page 37 (planche 33) au mur d'une chambre dans la maison de Spirou, ils accrochent deux portraits.

Frank et Zidrou, La lumière de Bornéo pl33b in S#4087+

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans l'ombre portée de Spirou, la photo d'un homme cravatté en chemise blanche, Jean Doisy. Rédacteur en chef de l'hebdomadaire Spirou avant Yvan Delporte, il signe alors des papiers d'humour du nom de Fantasio et invite Jijé à dessiner ce pseudo-chroniqueur. L'homme aux huit cheveux rebelles intégrera les aventures de Spirou et deviendra son ami le plus permanent.

A droite, le visage de l'homme souriant à lunettes est celui d'André Franquin, l'oncle qui étoffa tant le petit monde de Spirou qu'il reste la référence première. C'est à Franquin que Frank Pé et Zidrou emprunte Noé, génial dresseur de n'importe quel animal (présent dans la série du marsupilami : Mars le noir, Fordlandia et L'Or de Boavista). Débarque aussi dans cette histoire, Ibn-Mah-Zout, roi du pétrole, chauffard notoire

Private joke : blague privée, clin d'oeil pour initiés, détail inséré ​d​ans une production, dans un travail​, ​par ​jeu à l'intention d'un petit cercle d'amis​ ou​ par hommage discret​. La bande dessinée en est friande et les lecteurs les recherchent.

dimanche 12 mars 2017

GRIFFONNADE 323 : Pete Seeger

waal2 - copie

Ne vous laissez pas coca-coloniser

Qui est Pete Seeger ? Les titres des chapitres que déroule Etienne Bours pour rédiger la biographie du "patriarche des musiques du monde" esquisse une première approche :

  • ermite ou journaliste ?
  • les mentors
  • musique et politique
  • le pouvoir est la pire drogue de ce monde
  • pouvoir de la chanson, mémoire de la passion
  • chanter globalement, agir localement
  • cette machine ceinture la haine et la force à se rendre
  • le Passeur
  • l'Artisan

La courte préface de Gabriel Yacoub cite la lettre ouverte qu'écrit Pete Seeger en 1972 "Ne vous laissez pas coca-coloniser". Yacoub témoigne combien cette lettre provoqua "le renouveau des musiques traditionnelles en France". 

Et maintenant ?

 

Posté par cistadomicit à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 9 mars 2017

GRIFFONNADE 322 : Oreille absolue et mémoire absolue

images-4

Oreille absolue : capacité à identifier une note ou un accord sans référence de hauteur préalable.

Mémoire absolue (ou eidétique) : capacité à mémoriser des masses considérables d'information et d'y accéder en une fraction de seconde.

Posté par cistadomicit à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 6 mars 2017

GRIFFONNADE 321 : Utilité

images-3

ETRE UTILE OU FAIRE UTILE ?

On parle d'insectes utiles et d'insectes nuisibles. A l'adolescence on recherche une formation qui conduirait à un métier utile. Parfois on ressort d'une situation avec le sentiment d'avoir été utilisé. 

Être utile : serait-ce être avantageux, faire profit, produire du profit ?

Faire utile : ce que je dis, ce que je suis, ce que je fais est-il utile ?

Carlo Goldoni : "J'ai été trompé plus d'une fois, il est vrai, mais les méchants ne m'ont jamais dégoûté du plaisir de me rendre utile".

Jules Renard : "Si tu as plusieurs cordes à ton arc, elles s'embrouillent."

Avoir plusieurs cordes à son arc ? A l'origine de cette expression, la précaution de l'archer de disposer d'une corde de rechange en cas de rupture de la corde tendue sur l'arc. Peut-on avoir plusieurs arcs à sa corde ? Précaution en cas de rupture de l'arc ! Avoir plusieurs cordes au même arc : cela revient à dire que l'on dispose de plusieurs moyens d'action, plusieurs types de ressources ou de richesses pour parvenir à un résultat.

Avoir plusieurs arcs pour tendre la même corde : on disposerait d'une même ressource, d'un même moyen d'action. Ainsi Pierre Barouh (voir micro-entretien) affirme posséder une corde et plusieurs arcs. Sa corde ? Son aptitude naturelle à rencontrer les gens. Ses arcs ? La chanson, l'image sont les moyens qu'il utilise pour rendre compte de ses multiples rencontres.