time-2801596_1920

Le temps subjectif

Paul Fraisse, psychologue, se consacra à l'étude de la perception du temps.

Son nom est attaché à une loi déclarant que selon l'intérêt qu'on porte à exercer telle ou telle activité, le temps devient subjectif et sa dimension très relative.

Paul Fraisse fait partie d'intellectuels tentés par une vie communautaire : le phalanstère des Murs blancs autour d'Emmanuel Mounier, créateur de la revue Esprit

Geneviève Fraisse, fille de Paul, naquit en 1948 au sein de cette communauté. Devenue philosophe, elle trace l'histoire du féministe et signe en 2015 l'Appel des 58.

 

Comment ne pas évoquer la relativité du temps sans revoir (si besoin est) ce qu'affirmait Albert Einstein...