Lire à haute voix

Voici une phrase tirée d'A l'ombre de jeunes filles en fleurs, Marcel Proust.

proust-allo-cine

"Une après-midi de grande chaleur j’étais dans la salle à manger de l’hôtel qu’on avait laissée à demi dans l’obscurité pour la protéger du soleil en tirant des rideaux qu’il jaunissait et qui par leurs interstices laissaient clignoter le bleu de la mer, quand, dans la travée centrale qui allait de la plage à la route, je vis, grand, mince, le cou dégagé, la tête haute et fièrement portée, passer un jeune homme aux yeux pénétrants et dont la peau était aussi blonde et les cheveux aussi dorés que s’ils avaient absorbé tous les rayons du soleil."

Invitation à la lire, silencieusement, puis à voix haute. Possibilité de s'enregistrer sur le PC. Ouvrir Tous les programmes, puis Accessoires, ensuite Magnétophone. Une petite fenêtre apparait sans cacher le texte ci-dessus. Cliquer sur Démarrer l'enregristrement et lire à haute voix. Arrêter l'enregistrement et placer le fichier réalisé dans le dossier Musique. Fermer le magnétophone du PC. Ouvrir Musique, retrouver le fichier sonore et l'écouter. 

Festival de la Correspondance de Grignan, lieu de lectures publiques. Avis : préférer  séances avec comédiens professionnels (même inconnus) aux séances avec célébrités...

grignan,avec,champs,de,lavande