JimHarrisonEnmarge

Première visite dans un atelier d'écrivain.

"J'ai remarqué que tout le monde parle une langue légèrement différente de celle des autres. J'y vois l'un des moyens qu'a l'écrivain de nous réunir tous : les individus intelligents respectent naturellement la maîtrise de la langue. J'ai également remarqué que le langage parlé par la plupart des gens est beaucoup moins fleuri, moins bigarré, que lorsque j'étais plus jeune, du point de vue de la vie rurale - les plantes, les animaux sauvages ou domestiques, les arbres, le climat, les formes de la terre et de l'eau, le soleil, la lune et les étoiles. Mais cet appauvrissement est certes naturel, car au cours de mon existence la proportion initiale entre les trente pour cents de citadins et les soixante-dix pour cent de population rurale s'est radicalement inversée, ce qui explique la disparition de nombreuses métaphores liées à la terre."

Jim Harrison.

Invitation à rechercher des expressions courantes aux origines rurales puis les traduire en parler urbain.