mercredi 30 avril 2014

GRIFFONNADE 198 : Lâchons les chiens (3) avec Paul Auster

Clic ci-dessus : article de Didier Hénique. Paul Auster. A lire et relire n'importe lequel de ses livres, et sans modération même si certains dominent  les autres. Ceci dit, Tombouctou (titre d'une nouvelle de Maupassant) est le nom où, selon le chien Mr Bones, son maître l'attend une fois mort. Chien d'un auteur à l'oeuvre inachevée, voilà une mince affaire dont le narrateur expose les points de vue, pièce après pièce. Le lecteur s'étonne d'être déjà au bout de la fable et d'en tirer lui-même la moralité.  Voilà un chien... [Lire la suite]
Posté par cistadomicit à 06:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 29 avril 2014

GRIFFONNAGE 197 : Lâchons les chiens (2) avec Jean-Christophe Rufin

Clic ci-dessus : entretien Gallimard/JC Rufin Jean-Christophe Rufin, comme Pierre Lemaître (Au revoir là-haut), place son roman au lendemain de la Grande Guerre. Trois personnages en quête d'humanité : un aristo magistrat aux valeurs enterrées dans les tranchées, une femme amoureuse et épuisée par les travaux de la terre, et un poilu, héros de Salonique, mis en prison pour acte éhonté. Sans oublier Guillaume, un chien qui aboie (pas le Kaiser !). Dans la paix revenue, comment retrouver le cours des choses passées,... [Lire la suite]
lundi 28 avril 2014

GRIFFONNADE 196 : Lâchons les chiens (1) avec Mikhail Boulgakov

Boulgakov, toujours contemporain Mikhail Boulgakov, naît à Kiev le trois mai 1891. La cité ukrainienne sera le décor principal de La garde blanche (écrit en 1926). Boulgakov, passionné de théâtre, court après des emplois instables pour survivre. Son Roman de monsieur de Molière reste une des plus exquises biographies de l'ami Poquelin. Le chef d'oeuvre de l'écrivain pourrait bien être Le Maître et Marguerite. Un fameux et fabuleux travail d'une douzaine d'années publié vingt-cinq ans après sa disparition. Une... [Lire la suite]
vendredi 25 avril 2014

GRIFFONNADE 195 : Fable (4) / Le roseau et...

C'est une pure fable ! La première fable connue serait "Le rossignol et l'épervier" (Les travaux et les jours, Hésiode).  La fable, une anecdote qui donne à dire, qui offre à penser, un mensonge pour masquer de faux propos et les rendre crédibles ? Une fiction pour radoter sur une vérité générale qu'on rabâche depuis la nuit des temps ? Une gentille morale versifiée pour alimenter les récitations des écoles primaires ? Paul Valéry : "Au commencement était la blague. Et en effet, toutes les histoires... [Lire la suite]
Posté par cistadomicit à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 24 avril 2014

GRIFFONNADE 194 : Fable (3) / Le roseau et...

Fable-express  Fable-express ? Une réduction extrême de la fable avec, en guise de morale, un calembour, un pied-de-nez, une entorse à la morale commune. Alphonse Allais  prenait plaisir à l'exercice. Par exemple : "Un jeune enfant, sur son pot, s'efforçait. Moralité : le petit poussait." Amusons-nous à notre tour : "Un paysan, qui aimait lire, nomma son cheval de trait Alphonse. Moralité : Au labour, Alphonse halait." Place au maître fabuliste. C'est à lire, les yeux éveillés, mais c'est aussi à dire,... [Lire la suite]
Posté par cistadomicit à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 23 avril 2014

GRIFFONNADE 193 : Fable (2), le roseau et...

(Si le roseau est commun il n'en est pas pour autant si jonc que ça !) Fable : "histoire fictive qui représente la vérité" (le rhéteur Théon). Récit traditionnel, populaire, où sont critiqués les travers humains, les grandeurs supposées, l'ordre établi. Le chêne et le roseau (Avianus) Un chêne altier, cédant à l’effort d’un vent impétueux, roula déraciné du sommet des montagnes jusque dans les eaux gonflées d’un fleuve qui en baignait le pied, et suivit le rapide courant. Poussé d’une rive à l’autre, l’arbre superbe est enfin... [Lire la suite]
Posté par cistadomicit à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 22 avril 2014

GRIFFONNADE 192 : Fable (1) / Le roseau et...

(Esope, toile de DiegoVelasquez) Fable : petit récit en prose ou en vers, destiné à illustrer une vérité morale ou psychologique. Esope : fabuliste grec dont nul ne peut garantir l'historicité. Esclave à Samos ? Conseiller de Crésus ? Aristophane et Hérodote l'imposent comme "père de la fable". Le roseau et l'olivier  (Esope) Le roseau et l’olivier disputaient de leur endurance, de leur force, de leur fermeté. L’olivier reprochait au roseau son impuissance et sa facilité à céder à tous les vents. Le roseau garda le... [Lire la suite]
Posté par cistadomicit à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 18 avril 2014

GRIFFONNADE 191 : Geronimo (5)

  L'arrière-petit-fils de Geronimo, medecine man, face à Corine Sombrun, évoque son ancêtre mais aussi l'avenir des amérindiens d'aujourd'hui dans une civilisation qui ne peut les intégrer. Chamane elle-même (d'après un chaman mongol), Corine Sombrun traduit la vision du monde d'une culture que l'on découvre pas à pas.
Posté par cistadomicit à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 17 avril 2014

GRIFFONNADE 190 : Geronimo (4)

  Les descendants de Geronimo luttent, sans armes, pour défendre sa mémoire : pourquoi sont-ils privés de la dépouille du grand chef ? comment ose-t-on nommer "Geronimo" l'opération contre Ben Laden ? Wes Studi, en 1993, interpréte Geronimo avec, enfin, plus de conviction et de légitimité que les acteurs précédents. R. J. Conley fit un roman à partir du scénario du film de Walter Hill (scénario de John Milius)
mercredi 16 avril 2014

GRIFFONNADE 189 : Geronimo (3)

Pleure Geronimo, à lire ou à rejeter ? Forrest Carter se présente comme descendant de métis alors qu'il est proche de ségrégationnistes notoires. Son Petit Arbre, censé raconter son enfance cherokee, est un succès mondial. Est-ce une supercherie littéraire - Carter sait écrire ce que le public attend, est-ce une moquerie du peuple indien, inculte et primitif, est-ce un repentir de blanc regrettant ses positions passées ? Son Pleure Geronimo (titre originel : Watch for me on the mountain) raconte l'évasion des... [Lire la suite]