L'Ethique de Spinoza.

7509-100239684

"Quels sont les trois livres que vous emporteriez sur une île déserte ?" François Armanet rassemble dans "Bibliothèque idéale du naufragé (Flammarion, 2015) les réponses de deux cents écrivains du monde entier.

La réponse de Michel Tournier (remise en décembre 2007) : "J'emporterais l'Ethique de Spinoza, Robinson Crusoé de Daniel Defoe. Puis j'essaierais de trouver un livre que je n'ai jamais ouvert, quitte à être amèrement déçu ; par exemple un Tolstoï, Guerre et Paix, je ne l'ai jamais lu. Je m'efforcerais d'apprendre par coeur l'Ethique de Spinoza, parce qu'il y a des pages absolument admirables de sécheresse. On ne fait pas plus austère."

Spinoza. A plusieurs reprises, dans ses textes et dans ses entretiens, Michel Tournier fait référence à l'Ethique. Livre dur; mais pas difficile à lire, précise-t-il. Le conte Pierrot ou les secrets de la nuit se veut être du Spinoza au niveau du jardin d'enfants. Pierrot, le boulanger enfariné, pétrit la pâte substancielle sous la lune pâle ; Arlequin, le musicien drôle, virevolte au hasard dans son habit bigarré ; Colombinehésite entre une vie solide auprès du fade Pierrot et une vie de surprise avec Arlequin. Choisir entre la substance et l'accident. Aurélie, la femme du boulanger de Marcel Pagnol, finira par trancher : elle accepte et choisit une vie terne auprès du vieux mais solide Aimable. Son aventure dans les bras du berger Dominique n'aura été qu'un accident.