Giono-1024x695

Depuis Giono... 

Jean Giono, 1895-1970. Cinquante ans après sa disparition, le Mucem offrira à l'automne prochain la plus grande exposition  jamais consacrée à l'écrivain. 

Et, à trois jets de pierre, le musée Regards de Provence honorera le travail de Lucien Jacques, celui dont l'amitié accompagna longtemps Giono et les siens.

Les deux associations des amis des... deux amis (amis de Giono, amis de Jacques) tiennent à ce que les deux expositions soient jumelées. On fête Jean Giono, on fête Lucien Jacques, on fête ainsi leur histoire. Si l'écriture ou la peinture est un travail de solitaire, lire ou contempler est un moment de connivence.

Agnès Castiglione, experte de l'oeuvre de Pierre Michon, prépare un Cahier de l'Herne dédié à Jean Giono. Il est grand temps !

Sylvie Giono, cadette de l'écrivain, affirme relire les ouvrages de son père en fonction de ses états d''âme. Elle choisit de prendre tel ou tel livre comme elle choisirait tel ou tel médicament. Saviez-vous qu'en possédant des Giono sur un rayonnage, vous disposiez  d'une pharmacopée pour apaiser les maux de votre âme ?

D'où l'invitation suivante... Voici un petit questionnaire. Formulez vos réponses, seul, seule, à plusieurs, oralement ou sur le papier, qu'importe. Si le coeur vous en dit, déposez-les ci-dessous comme des messages jetés au large (clic sur "commentaires" ci-dessous).

Puis relisez quelques pages ou toutes les pages gioniennes.

1. Quel livre de Jean Giono avez-vous lu en premier ? A quel âge ?

2. Quel livre de Jean Giono vous touche le plus, vous bouleverse le plus ?

3. Quel autre auteur la lecture de Giono vous a-t-elle fait découvrir ?

4. Si Giono vivait encore, que lui diriez-vous en tête à tête ?

5. Quel livre de Giono conseilleriez-vous de lire pour apaiser quel mal de l'âme ?