mardi 11 mars 2014

GRIFFONNADE 173 : Montaigne selon Jean d'Ormesson

     "Tout le charme de la langue de Montaigne est qu'elle est brisée et dansante. Il aime l'art "léger, volage et démoniaque". Il faut le lire comme il écrit : avec une extrême liberté." Déclaration engageante de Jean d'Ormesson, lecteur souvent émerveillé, dans Une autre histoire de la littérature française / Nil Editions. Et l'Académien le plus connu des médias vante l'art de la digression de Montaigne, cette efflorescence perpétuelle qui finit toujours par retomber sur ses pieds. Et il célèbre le - ô... [Lire la suite]