lundi 3 juin 2019

GRIFFONNADE 365 : Michel Tournier

Excipit du Vent Paraclet  " Le présent s'éternise dans une imprévoyance et une amnésie divines. "   Excipit : dernière phrase d'un texte. Son contraire, l'incipit, première phrase d'un texte. L'une ouvre, l'autre ferme.  Explicit serait préférable à excipit. Explicit liber : le livre s'achève... ... par un événement qui clôt le récit : départ, révélation, disparition ; ... par une absence de conclusion : la fin n'est pas dite, l'action dramatique reste ouverte ; ... par un propos tirant une leçon d'un... [Lire la suite]
Posté par cistadomicit à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mercredi 22 mai 2019

GRIFFONNADE 366 : PRESENCE

 Alexandro Jodorowsky distingue l'être culturel, personne formée par les membres de la famille (par injonctions d'imitation) de l'être essentiel, personne programmé par le "supraconscient" (suivant des désirs d'un monde meilleur). Pour approcher ce distinguo, comparons la pratique de l'attention et la pratique de l'intention. Dans la pratique de l'attention, les sens de perception sont mis en éveil dans le but que la conscience soit axée sur des gestes et actes corporels. Par exemple lors de la cérémonie du thé pratiquée... [Lire la suite]
jeudi 16 mai 2013

GRIFFONNADE 132 : Lire l'histoire pour relire le présent

Paul Murray Kendall,  dans le prologue de son Louis XI (Ed. Fayard), peint les hommes du XVième siècle plus proches de leurs ancêtres du temps de Charlemagne que de leurs descendants du XXième. " La masse n'avait qu'une intelligence primitive de l'homme, de la fonction et de la force des institutions, mais sans doute appréciait-elle plus vivement que nous l'aspect tragi-comique, le caractère absurde et merveilleux de l'existence humaine. Les amusements étaient rares mais intensément savourés ; l'ennui était inexistant, ou... [Lire la suite]
mardi 7 mai 2013

GRIFFONNADE 128 : Lire et relire la science-fiction

La science-fiction  projette dans le futur les interrogations présentes. Les ouvrages de science-fiction invitent le lecteur à se détourner de son époque le temps du récit pour, au bout du conte, relire le présent dont il s'est effectivement, affectivement, fictionnellement échappé. Lire des récits historiques et lire des récits d'anticipation partagent un effet commun : que comprendre de ce jour où s'enfouit le présent ? Clic : découvrir La Maison d'Ailleurs, Yverdon-les-Bains, à deux secondes de Lausanne...