Loi de Murphy 

Toute tâche à accomplir peut devenir ogresse. Elle contient naturellement le risque de dépasser le temps initialement prévu à son achèvevement. Un écart important sépare le temps imaginaire et le temps réel. Il apparait nécessaire et indispensable de s'accorder dans son planning quotidien quelques rendez-vous avec soi-même (d'un quart d'heure, d'une demi-heure... selon les besoins). Ces moments auront deux usages : digérer les excès de tâche dévoreuse ; prendre du recul pour constater et mesurer le parfait avancement du travail accompli.

La loi de Murphy évoque aussi l'énoncé suivant : S'il y a plus d'une façon d'agir, et que l'une d'elles conduit à une catastrophe, il est certain qu'il se trouvera quelqu'un pour le faire ! On parle alors de la Loi de l'Emmerdement Maximum (LEM)

108784542

Pour sourire, une courte vidéo sur le paradoxe du chat beurré, paradoxe humoristique combinant deux adages : primo, une tartine beurrée retombe toujours du côté du beurre ; secundo, un chat retombe toujours sur ses pattes...