(suite à la griffonnade 346)

statue-epicure-300

La méthode épicurienne consisterait à :

  • identifier un projet de bonheur ;
  • imaginer en quoi ce projet serait défectueux : rechercher des exceptions entre l'objet désiré et le bonheur, pourrait-on posséder cet objet sans être heureux ? Pourrait-on ne pas le posséder et être cependant heureux ?
  • si en effet existe une exception, l'objet désiré ne peut pas être cause nécessaire et suffisante de bonheur ;
  • il faut alors nuancer le projet initial en tenant compte de l'exception ;
  • les vrais besoins paraissent désormais très différents du vague désir initial.